Pourquoi effectuer un état des lieux avant travaux ?

Vous êtes artisan et devez intervenir sur un chantier qui présente déjà des dégradations ? Vous êtes maître d'ouvrage et vous souhaitez vous assurer qu'aucune dégradation ne sera causée impunément ? Effectuez un état des lieux avant travaux pour sécuriser vos risques ! Smartpreuve vous informe de vos droits et vous aide à les faire valoir.
état des lieux avant travaux

Qu’est-ce qu’un état des lieux avant travaux ?


Un état des lieux avant travaux est un constat qui a pour objectif de dresser un état des lieux autour du chantier avant le démarrage des travaux.

Via constatation d’huissier ou via des photos et vidéos, plusieurs observations du lieux sont effectuées : photos de fissures sur les murs, dégradations antérieures aux travaux, relèvement du taux d’humidité… Dans le cas d’un logement au sein d’un immeuble collectif, des constatations peuvent également être effectuées dans les parties communes ou chez des voisins directs du chantier.

Pourquoi effectuer un état des lieux avant travaux ?


Prévenir les risques de litiges

En procédant à un état des lieux avant travaux, l’objectif est de pouvoir identifier clairement les dégradations qui existaient déjà avant que les travaux ne débutent. Si l’état des lieux avant travaux offre une sécurité juridique grâce à des photos/vidéos impartiales, il est aussi un moyen de montrer à vos voisins ou aux sociétés qui vont réaliser les travaux que vous serez en mesure de réagir rapidement en cas de défaut ou de dégradations. Cela incite donc tous les acteurs impliqués sur le chantier ou autour à agir de manière professionnelle et transparente.

Pour l’artisan, l’état des lieux avant travaux vise donc à éviter des risques de litige et un engagement de sa responsabilité pour des dégradations antérieures à la réalisation des travaux. En cas de dégradations causées lors de la réalisation des travaux, un artisan peut, en effet, voir sa responsabilité engagée par le maître de l’ouvrage sur le fondement de l’article 1231-1 du code civil. Dans ce cas, l’artisan doit prendre en charge les frais de remise en état ainsi que d’éventuels dommages et intérêts. 

Pour le maître de l’ouvrage, le cas échéant, l’état des lieux avant travaux pourra faire office de preuve que des dégradations ont bien été causées par les artisans durant la réalisation des travaux. Le fait de réaliser un état des lieux avant travaux est également un moyen pour le maître de l’ouvrage de prouver à ses voisins que son objectif est de gérer les travaux et leurs dégâts éventuels de manière sérieuse et honnête.

BON À SAVOIR

Si votre voisin refuse que le constat soit effectué dans sa demeure alors que les travaux pourraient l’impacter, gardez une preuve de ce refus ! Plus tard, cette preuve pourra être utilisée en cas de conflit.

Quelques cas dans lesquels l’état des lieux avant travaux est particulièrement intéressant

L’état des lieux avant travaux peut se révéler particulièrement utile dans le cadre de travaux réalisés au sein d’un immeuble collectif ou d’une collocation.

Deux exemples dans lesquels nous vous conseillons particulièrement d’effectuer un état des lieux avant travaux :

  • En cas de démolition d’un mur porteur, le risque de générer des fissures chez les voisins directs existe. Aussi, avant cette opération, nous vous conseillons de réaliser un état des lieux pour relever les dégradations déjà existantes chez votre voisin.
  • En cas de déménagement ou de transport de matériel de chantier au sein de parties communes, les dégradations sont fréquentes. Pour éviter de compliquer les relations entre le responsable des travaux et le syndic ou la copropriété, nous vous conseillons d’avoir recours à un état des lieux avant travaux qui fixera l’état des parties communes avant travaux.

Comment effectuer un état des lieux avant travaux ?


Pour effectuer un état des lieux avant travaux, vous pouvez d’abord faire appel à un huissier qui va se rendre sur les lieux du chantier avant que celui-ci ne commence. L’huissier retranscrit ses observations des lieux et établit un procès verbal de constat. La force probante de cet acte authentique est absolue : c’est une preuve irréfutable de l’état des lieux avant la réalisation des travaux. Néanmoins, la réalisation d’un constat d’huissier nécessite systématiquement le déplacement de l’huissier, il vous coûtera donc environ 300 euros. Pour contacter un commissaire de justice proche de chez vous et adapté à vos besoins, vous pouvez utiliser l’application Smartpreuve.

Du fait de son coût et de son accès délicat, le constat d’huissier n’est toutefois pas adapté à toutes les situations. Si vous souhaitez toutefois collecter une preuve solide d’un état des lieux avant travaux, vous pouvez recourir à Smartpreuve.

Comment Smartpreuve peut m’aider à effectuer un état des lieux avant travaux ?

L’application Smartpreuve permet de vous constituer des preuves photos ou vidéos solides (horodatées et géolocalisées) directement déposées auprès d’un.e commissaire de justice (ex-huisser.e). Stocké sur un serveur sécurisé, votre dépôt fait l’objet d’une attestation émise en maximum 24 heures par l’un de nos 60 commissaires de justice partenaires. Smartpreuve vous permet ainsi de sécuriser vos preuves juridiques et d’appuyer vos prétentions, que ce soit dans le cadre d’un litige ou du règlement amiable d’un conflit.

Smartpreuve vous permet donc de collecter des preuves solides dans le cadre d’un état des lieux avant travaux ! Pour 10€, prenez jusqu’à 20 photos et 30 secondes de vidéo des dégradations présentes dans les lieux avant la réalisation des travaux. Horodatées et géolocalisées, les preuves que vous aurez collecté sont fiables et moins réfutables qu’une simple photo ou vidéo : elles vous permettront de démontrer l’état de votre bien avant le passage des artisans. Si vous souhaitez vous assurer un travail bien fait, vous pouvez également porter à la connaissance des artisans l’attestation de commissaire de justice qui vous sera remise.

Plus d’articles